Marre de la surinformation ? Misez sur le sens !

Vous le savez, Internet est le média dominant par excellence. Le revers de la médaille réside dans le risque de surinformation. Peut-être supprimez-vous la plupart des e-mails reçus, parfois sans même les lire. Comment, dans ces conditions, trier le bon grain de l’ivraie ?

En tant qu’agence spécialiste du marketing de contenu, nous faisons rayonner l’actualité et la vision de nos clients pour les fixer en acteurs référents de leur marché. Nos dispositifs comportent souvent la diffusion de newsletters auprès de leurs publics. La question de la surinformation se pose donc légitimement et nous y répondons tout d’abord par des chiffres.

Des chiffres probants et des analyses à l’appui

Gestionnaires de plateformes d’informations actives tous les mois pour des entreprises issues de secteurs variés, nous atteignons des taux d’ouverture des e-mails envoyés de plus de 50%. Parmi les personnes qui ouvrent ces e-mails, entre 20% et 50%, veulent en savoir plus en cliquant sur les différents liens présents. Ces visiteurs sont naturellement guidés vers le magazine digital et le site de l’entreprise. Leur référencement s’en trouve donc amélioré et les statistiques mensuelles produites par Tandem permettent d’analyser l’efficacité des informations relayées.

Le constat est simple : les newsletters sont consultées et font souvent l’objet de commentaires des lecteurs, voire de demande d’offres.
En quoi ces newsletters parviennent-elles à toucher les lecteurs, dans ce contexte de surinformation généralisée ?

Stop au bruit, place au sens

Simplement parce qu’elles véhiculent du sens, dans une ère de bruit et d’effets de manche publicitaire.
Du sens, pour nos clients comme pour leurs publics : en interne, la diffusion d’une vision claire, de contenus attractifs et valorisants pour les collaborateurs renforce la culture d’entreprise et la cohésion entre services.
La prise de parole de l’entreprise à destination de ses publics avec des informations instructives, utiles et rédigées avec soin permet de dépasser la visée purement commerciale pour plus d’authenticité et de partage.
Le marketing de contenu crée de l’intérêt voire une connivence et amène une appréciation positive de la marque par les visiteurs. En résumé, nos diffusions visent la transmission de l’information aux bonnes personnes, au bon moment.

Sur un marché caractérisé par une guerre des prix féroce, c’est ce supplément d’âme et de sens qui fera la différence.

Ingrid Jebsen,
Community manager

Et si on parlait de vos projets ?
Contactez Valérie Brédoire, notre directrice de clientèle, au 022.320.20.32
ou par email à l’adresse
v.bredoire@tandemadvertising.com.

Marre de la surinformation ? Misez sur le sens !

Vous le savez, Internet est le média dominant par excellence. Le revers de la médaille réside dans le risque de surinformation. Peut-être supprimez-vous la plupart des e-mails reçus, parfois sans même les lire. Comment, dans ces conditions, trier le bon grain de l’ivraie ?

http://url.snd52.ch/visu-EACDC4FF-C424-4EF0-9B9B-BA0F0692CE0F-822798507-1044302-23022017.html