Le Lac de Thoune aux reflets symétriques, Ferdinand Hodler, 1905

Le Röstigraben : la tranchée culinaire qui divise la Suisse

Le Röstigraben, c’est quoi ? En français cela signifie « le fossé du rösti » ! On vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas d’une grande tranchée remplie de rösti qui sépare la Suisse romande et la Suisse alémanique, même si cela aurait été bien pratique pour s’approvisionner en cas de petite faim…

En réalité, le Röstigraben est une expression qui désigne la frontière culturelle et linguistique qui divise la Suisse en deux parties distinctes. D’un côté, la Suisse romande, qui parle le français et de l’autre, la Suisse alémanique, qui parle l’allemand.

Mais comment cette expression a-t-elle vu le jour ? Et bien pour le comprendre, remontons il y a un siècle, pendant les années 1920. À cette époque, les Suisses allemands ont commencé à se considérer comme une communauté distincte de la Suisse romande. Ils ont alors adopté le rösti, une spécialité culinaire de leur région, comme symbole de leur identité. Quant à la Suisse romande, elle a bien sûr conservé le meilleur : la fondue, la raclette, la tarte aux pruneaux, la saucisse aux choux, le papet vaudois, les meringues, etc. Bref vous l’aurez compris, l’origine de cette expression, c’est une histoire de qui cuisine quoi !

Trêve de plaisanteries, depuis, cette expression est souvent utilisée pour parler des différences culturelles, politiques et économiques entre les deux parties de la Suisse. Mais heureusement, malgré cette tranchée imaginaire, les Suisses sont unis par une forte identité nationale et un amour commun pour le fromage et le chocolat.

PARTAGER
Ces articles peuvent vous intéresser

À la Une chez notre client Bativert

Régies, gestionnaires, propriétaires immobiliers, confiez à Bativert la conformité énergétique de votre patrimoine...

À la Une chez notre client Kheops

Démolition-construction Servette 89 : tous les chantiers ne sont pas égaux...